Mémorial Notre Dame d’Afrique à Théoule 13 Mai 2021 Jour de l’Ascension

, par François PAZ

Notre Dame d’Afrique a peu à peu, vu enfin revenir vers elle, ses fidèles qui ne l’avaient pas oubliée. Les obligations sanitaires les avaient tenus éloignés, empêchés de faire leur traditionnel pèlerinage cette année. La déception a été rétrospectivement atténuée devant les conditions climatiques très défavorables que de mémoire de pèlerin, ils n’avaient jamais subi un 1er mai.

Ce jour de l’Ascension, nous a fait oublier un autre 13 mai, de triste mémoire, par cette messe dont le Père Nikodem de la paroisse de Théoule a été l’initiateur, avec l’accord de l’Association Notre Dame d’Afrique, et celui de la municipalité.

Les nombreux randonneurs, un peu étonnés certes, mais curieux, se sont parfois arrêtés pour suivre l’office, vivant et joyeux. Les chants, dont certains dédiés à Marie, montaient vers un ciel, d’un bleu intense et prometteur, illuminé par un soleil déjà prêt pour l’été…


La liturgie, malgré un aspect improvisé a été bien sûr été respectée, et le recueillement a su prendre le pas sur la joie des retrouvailles.

Vous ai-je parlé du panorama, de cette vue sur les collines, de cette vue sur la mer ?
Alors, dès que possible, nous redescendrons le chemin qui nous mène au Mémorial.


Cet endroit résonne encore de notre « Chez nous Soyez Reine », du « Chant des Africains », du rire de nos amis, à la fin des cérémonies, quand il est temps, une anisette à la main, de laisser s’exprimer notre nature Pied-Noire.

Mais nous savons aussi, penser et prier pour nos absents, dont certains venaient, ici, ou à Alger, poser leurs peines, sur le cœur de Notre Dame.

Alors, nous reviendrons, car nous portons en nous, une affection sans faille pour Marie, en majesté sur nos collines d’Oran ou d’Alger.

François Paz