2008-1er Mai-Notre Dame d’Afrique à Théoule

, par François PAZ

La Vierge de Notre Dame d’Afrique nous attendait ce 1er Mai, comme
tous les ans depuis plusieurs années déjà, à Théoule sur mer.

Malgré un temps incertain, et même très humide, les membres de
l’association"Notre Dame d’Afrique", ainsi que son président M. Rochette,
montraient une confiance et un optimisme désarmant.

Mais ils avaient raison...

Ce matin du 1er Mai, s’est levé sur un ciel sans nuage, nous faisant
découvrir la beauté rare du site, que domine la statue de la Vierge, en
toute majesté, le visage légèrement tourné, vers l’immensité de la mer
Méditerranée, nous faisant découvrir un panorama magnifique, propice
au recueillement et à la ferveur des pèlerins.

Ce jour là, ils étaient 2000 qui ont gravi le sentier caillouteux sur lequel
la procession a porté la statue de la Vierge, accompagnée par les prières
des pèlerins.

Deux mille à ignorer le soleil généreux de la Cote d’Azur, retrouvant la
piété d’autrefois, sous le même soleil, réaffirmant leur foi en Notre Dame,
fêtée, ce même jour à Nîmes.

Les gerbes, toujours, pour ne pas oublier ceux qui ne peuvent pas ou ne
peuvent plus être là.

La messe, les chants, la sonnerie à nos morts, ont tiré quelques larmes des plus endurcis...

Puis chacun est reparti sur ce chemin de pierres, en prenant date pour
l’année prochaine.

"Madame l’Afrique", elle, est restée en sa Basilique d’ Alger, pour
continuer à veiller sur la partie de notre âme que nous avons laissé là-bas.

F.P